2020: Allocution de Nouvel An de la Présidente de la Confédération Mme Simonetta Sommaruga

La nouvelle Présidente de la Confédération, Mme Simonetta Sommaruga, a adressé un message de nouvel An à ces compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur. Nous vous proposons, ci-dessous, l’intégralité de cette adresse.

 

À Nouvel An, on se dit : « bonne année ! ».

Moi aussi, je vous souhaite une bonne année.

Mais c’est quoi, au fond, une bonne année ?

Une bonne année, c’est une année où rien de grave ne nous arrive, à nous et à nos proches.

Une bonne année, c’est quand nous sommes heureux et que nous avons la santé.

Mais nous avons aussi d’autres souhaits :

avoir du succès dans notre vie professionnelle, faire de bonnes notes à l’école.

Et puis nous espérons très fort qu’il y aura encore notre pain préféré à la boulangerie, même quand nous arrivons juste avant la fermeture.

Bien sûr, nous souhaitons aussi que les autres aient une bonne année, qu’ils soient heureux et en bonne santé.

C’est un grand souhait, si grand qu’on ne sait pas par quel bout commencer.

Dans ma boulangerie, on sait comment rendre meilleure la vie des autres.

Je vais souvent dans la même boulangerie de quartier. C’est là, que j’achète mon pain et de délicieux amaretti faits maison.

Mais, à chaque fois, je reçois bien davantage que cela.

Le parfum, déjà : ça sent tellement bon dans cette boulangerie !

Et puis les pains et les gâteaux sont présentés avec amour. Tous les clients sont accueillis avec chaleur, la plupart sont même interpellés par leur nom. Parfois, on échange quelques mots.

Dans ma boulangerie, on pratique au quotidien la bienveillance envers les autres:

On se regarde dans les yeux.

Le pain, c’est un aliment de base, et pourtant beaucoup de gens en sont privés. Je suis heureuse que chez nous tout le monde puisse s’acheter du pain.

J’aimerais aussi que son prix permette de payer correctement ceux qui sèment et récoltent les céréales.

Un prix juste, qui contribue à préserver la terre et la vie sur la terre.

Parce ce que nous aimerions que nos petits-enfants puissent aussi se souhaiter une « bonne année » quand ils seront grands – tout comme les petits-enfants du monde entier.

Parce que, au fond, nous le savons: nous allons bien si les autres vont bien aussi.

Je vous souhaite, de tout cœur, une « bonne année ».

Rfl (source: www.admin.ch)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici