Bilan 2017 des échanges commerciaux entre la Suisse et l’Afrique

Les échanges commerciaux entre la Suisse et l’Afrique se portent bien. Ils ont maintenu leur croissance en 2017.
Durant cette année, les importations suisses d’Afrique ont augmenté de 39,4%. Berne a importé d’Afrique 1,8 milliard de tonnes contre 1,3 milliard de tonnes en 2016, pour une valeur globale de 1,7 milliard de CHF (995,4 milliards de francs CFA= + 26,9%) contre 1,4 milliard de CHF (784,1 milliard de francs CFA).
Durant cette même année, les exportations suisses sur le continent se sont bien comportées. Elles ont enregistré une hausse de +1,9%, passant de 3,3 millions à 3,4 millions de tonnes. Conséquences salutaires, des recettes en hausse qui sont passées de 3,4 millions de CHF (1’885,6 milliards de francs CFA) à 3,5 millions de CHF (1’850,9 milliards de francs CFA).
Les échanges commerciaux ont porté sur les produits de textile (habillement, et chaussures),  le papier, les ouvrages en papier et produits des arts graphiques, les cuirs, caoutchouc, matières plastiques. Il y a eu aussi des produits des industries chimiques et pharmaceutiques, les pierres et terres, les métaux, machines, appareils, électronique, véhicules, instruments de précision, horlogerie et bijouterie, produits divers tels que les instruments de musique, les articles d’aménagement intérieur, les jouets, les articles de sport, etc…
L’or en barres et autres matériaux précieux, les monnaies, pierres précieuses et gemmes (+6,1%), ainsi que  les objets d’arts et antiquités (+5,6%) ne font pas parties de ces statistiques. Dans le premier cas, la Suisse en a importé 363’279 tonnes pour une valeur 6,7 millions de CHF (3’749,4 milliards de francs CFA). Elle en a exporté sur l’Afrique, 2,3 millions de tonnes pour une valeur de 62,2 millions de CHF (34,3 milliards de francs CFA). Elle importé 19’068 tonnes d’objets d’arts et antiquités, pour une valeur de 5,6 millions de CHF (3,1 milliards de francs CFA) et exporté 1’116 tonnes pour 1,8 million de CHF (994,7 millions de francs CFA).
LMR

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici