Développement durable : Nestlé créé un institut de recherche sur l’emballage bio-dégradable

Siège de Nestlé à Vevey (Suisse)

Nestlé a annoncé jeudi 6 décembre 2018, la création d’un nouvel institut de recherche sur l’emballage (Institute of Packaging Sciences). Destiné à « accélérer » l’agenda de la durabilité, il est dédié à la découverte et au développement de solutions d’emballage « fonctionnelles, sûres et respectueuses » de l’environnement.

Pour la multinationale de Vevey, la création de cet institut est une étape « supplémentaire » vers l’accomplissement de son engagement à rendre 100% ses emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025.

Basé à Lausanne (Suisse), Nestlé Institute of Packaging Sciences fait partie de l’organisation de recherche mondiale du groupe. Nestlé possède la plus grande organisation privée de recherche en alimentation au monde, impliquant environ 5’000 personnes dans les différents continents.

L’Institut fonctionnera en étroite collaboration avec le réseau Recherche et développement (R&D) mondial de l’entreprise, ainsi qu’avec des partenaires du monde académique, des fournisseurs et des start-up. Il évaluera la sécurité et la fonctionnalité de différents matériaux d’emballage durables.

DOMAINES DE RECHERCHE

Les domaines de recherche prioritaires de l’institut comprendront les polymères recyclables, biodégradables ou composables, le papier fonctionnel, ainsi que les nouveaux concepts et technologies d’emballage pour accroître la recyclabilité des emballages en plastique. Les nouvelles solutions seront testées dans différentes catégories de produits, avant d’être introduites dans le portefeuille global de Nestlé.

En 2017, Nestlé a investi dans la recherche et développement, environ 1,7 milliard CHF (987,4 milliards de francs CFA). La nutrition est au cœur de ses activités du groupe.

Pour M. Mark Schneider, Administrateur délégué de Nestlé, l’ambition de la multinationale est d’être « un leader » dans le développement des solutions d’emballage les plus durables pour ses produits alimentaires et ses boissons. A ce sujet, « nous allons augmenter nos capacités de recherche pour développer de nouveaux matériaux et solutions d’emballage », a-t-il souligné.

HI

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici