Fête nationale du 1er Août 2019: Message à la Nation du Président de la Confédération

Le Président de la Confédération, M. Ueli Maurer. Photo; rjb.ch

A l’occasion de la Fête nationale du 1er Août, le Président de la Confédération, M. Ueli Maurer, a adressé le message à la Nation ci-dessous:

 

« Chères concitoyennes,

Chers concitoyens,

Aujourd’hui, nous célébrons ensemble la Fête nationale suisse.

J’aime bien le 1er août, c’est une journée propice à la réflexion. Et pourquoi ne pas saisir l’occasion de se tourner vers l’avenir? Mais c’est aussi une journée particulière, où le sentiment d’appartenance commune à une nation gomme les différences. Peu importe d’où nous venons et où nous allons. Ensemble, nous sommes la Suisse. Sans vous, la Suisse ne serait pas ce qu’elle est.

J’aime notre petit pays, et je suis fier des grandes choses qu’il accomplit. Aujourd’hui comme hier. Les générations précédentes, qui ont connu la misère et la privation, ont travaillé dur. Leur volonté était exemplaire et mérite le respect. La lutte pour la liberté et l’indépendance a, durant plus de 700 ans, caractérisé notre histoire. Notre pays a toujours compté des femmes et des hommes courageux qui se sont battus pour lui et ses valeurs. La Suisse est un modèle de réussite. Notre système politique de démocratie directe nous permet de décider nous-mêmes de notre destin. Beaucoup nous envient pour cela. A nous de le préserver.

Nous avons reçu le modèle Suisse en héritage de nos ancêtres. Et un jour, nous devrons le transmettre à notre tour à nos enfants. Nous savons toutes et tous à quelle vitesse un héritage peut être dilapidé. Celui de nos ancêtres est inestimable : il est constitué de liberté, de sécurité, d’indépendance et d’autodétermination. Des valeurs essentielles, que nous voulons faire fructifier avant de transmettre cet héritage à nos enfants. Afin qu’eux aussi puissent décider eux-mêmes de leur destin, et vivre en toute liberté et sécurité.

Mais ce ne sera pas facile à l’avenir non plus. Les critiques à l’extérieur et le manque de fermeté à l’intérieur de nos frontières menacent l’héritage de nos ancêtres. Nous devons le protéger. Car nous n’en sommes que les héritiers provisoires.

Engageons-nous toutes et tous en faveur de notre liberté et de notre indépendance. Célébrons ensemble la Suisse et ses valeurs, et gardons en tête que tout cela ne coule pas de source. Je vous souhaite une magnifique fête nationale. »

JRF (Source: www.admin.ch)

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici