Mozambique : Le Conseiller fédéral Ignazio Cassis à la signature d’un accord de paix

M. Ignazio Cassis, Chef du DFAE (Photo: www.24h.ch)

Le Conseiller fédéral Ignazio Cassis, Chef du département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), a assisté, mardi 6 août 2019 à Maputo, au Mozambique, à la cérémonie officielle de signature d’un important accord de paix et de réconciliation (APR) entre le gouvernement la rébellion du RENAMO (Renaissance nationale du Mozambique).

La Suisse a contribué de manière significative à la conclusion de cet accord, en menant pendant trois ans, de bons officies entre les deux parties, conformément à sa politique étrangère, qui met l’accent sur le règlement pacifique des différends (…).

Depuis février 2017, elle préside, à travers son Ambassadeur dans le pays, M. Mirko Manzoni, la présidence du Groupe de contact international (GCI). Ce Groupe est chargé de soutenir le processus de paix en cours dans le pays, de canaliser l’aide financière vers le processus de DDR (Démobilisation, désarmement et réinsertion), entre autres. Il est composé de la Suisse, des Etats-Unis, de la Chine, du Royaume-Uni, de l’Union européenne, de la Norvège et du Botswana.

Par deux fois, en 2018, le Chef de l’Etat du Mozambique, M. Filipe Nyusi, s’est rendu à Berne  en février et en septembre pour évoquer les progrès réalisés dans le processus de paix, sous impulsion de la Suisse. Il avait alors été reçu par le Président de la Confédération d’alors, M. Alain Berset.

Face au succès de la diplomatie suisse, l’Ambassadeur Mirko Manzoni, en poste depuis 2014, et fin connaisseur du Mozambique, a été nommé début juillet, Envoyé personnel pour le Mozambique par le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres dans le pays.

Cette nomination est une « reconnaissance » de l’engagement de la Suisse, en tant que membre « actif et impartial » de l’ONU. Elle est, en outre, « une marque de reconnaissance de l’expertise de la Suisse dans les questions de médiation ». Elle témoigne de « l’estime « que lui vaut sa contribution à la paix et à la sécurité ».

Avant la signature de l’APR, le Président Felipe Nyusi et le Chef de la RENAMO, M. Ossufo Momade, avaient signé jeudi 1er Août, un accord sur la cessation définitive des hostilités militaires, mettant officiellement fin aux conflits militaires dans le pays, a rapporté l’Agence de presse du Mozambique (AIM).

L’accord est signé après une longue journée de dialogue, présidée par le chef de l’Etat et le chef de la RENAMO, qui a abouti à la création de groupes de travail visant simultanément à instaurer la confiance entre les Mozambicains et à concrétiser le DDR.

Ibc

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici