Somalie : Situation alimentaire difficile pour les populations à cause des mauvaises récoltes

Famille déshéritée en Somalie. photo: NRC

Oslo (Norvège) – La situation humanitaire s’est « détériorée à un rythme alarmant » en Somalie, à cause de la sécheresse, qui a provoqué de mauvaises récoltes et une baisse de la productivité du bétail, a lancé lundi 6 mai,  M. Victor Moses, Directeur de pays du Conseil Norvégien des réfugiés (CNR).

Dans une déclaration, il a souligné que cette situation pousse les communautés en zones rurales vers une « insécurité alimentaire aiguë ». Les enfants sont les plus touchés,  des centaines voire des milliers d’entre eux souffrent déjà de malnutrition.

« Un financement urgent est nécessaire pour permettre aux organismes d’aide d’intensifier immédiatement leur intervention et d’éviter une catastrophe humanitaire de grande ampleur », a-t-il souligné.

Selon le Bureau de Coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), le nombre de personnes en situation de « crise d’insécurité alimentaire aiguë ou pire (IPC 3 et 4) » en Somalie a augmenté de 10 % par rapport à l’année dernière. Il était de plus de 1,7 million en avril, soit plus du double de la période de sécheresse de 2016-17. Il devrait atteindre 2,2 millions en juillet. Près de la moitié d’entre eux (43 %) sont des personnes déplacées sur environ 2,6 millions de personnes  déplacées à l’intérieur du pays.

Selon les estimations des organisations internationales, les graves conséquences de la sécheresse entraînent de nouveaux déplacements internes.

Ibc

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici