RDC : Soutien suisse à l’Eglise catholique pour déployer des observateurs dans les bureaux de vote

Un agent de vote en RDC, le 30 décembre 2018. Photo: rfi.fr

La Suisse a apporté un soutien à l’Eglise catholique de la République Démocratique du Congo (RDC) pour permettre à sa Commission  « Justice et Paix », de déployer plus de 41’000 observateurs aux élections générales de ce dimanche 30 décembre 2018, sur toute l’étendue du territoire national.

Plus de 40 millions de congolais des deux sexes sont aux urnes pour élire un nouveau président, sur une liste de 21 candidats, ainsi que leurs députés (nationaux et régionaux),  leurs maires et leurs conseillers municipaux.

Vaste pays de plus de 80 millions d’habitants, la RDC a été marquée, depuis le début des années 90, par une instabilité politique et des troubles militaires. La majorité de sa population, aujourd’hui âgée de 25 ans, n’a jamais pas connu un pays calme.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), qui organise et finance, de manière indépendante, les élections en RDC, a rejeté tout appui de la communauté internationale au scrutin. Seule la MONUSCO (Mission de stabilisation des Nations-Unies en RDC) fournit un soutien technique limité.

APPEL DE L’ONU

Selon le Département des Affaires, en plus de son assistance à la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), avec d’autres partenaires, pour le déploiement d’observateurs électoraux, la Suisse a également soutenu l’audit du registre électoral, par des experts de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF),  en mai 2018.

Le secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a appelé vendredi 28 décembre, les autorités congolaises, à garantir un « environnement exempt » de violences, lors de ces élections présidentielle, législatives et provinciales.

Les élections présidentielles, législatives et locales en RDC avaient été reportées à deux reprises depuis 2016. Une première fois, fin 2017, pour des raisons techniques, et une seconde fois, le 23 décembre à cause de l’incendie de l’un de ses entrepôts à Kinshasa, la capitale.

Ibc 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici