Madagascar : M. Andry Rajoelina de retour aux affaires

M. Andry Rajoelina, président élu de Madagascar. photo: rfi.fr

M. Andry Rajoelina, 44 ans, ancien président de la transition de 20019 à 2013, a remporté le second tour de l’élection présidentielle du 19 décembre 208 à Madagascar.

Selon les résultats officiels provisoires proclamés la Commission électorale nationale indépendante (CENI) annoncés jeudi 27 décembre, cet ancien maire de la capitale, Antananarivo, l’a remporté 55,66 % contre 44,34% face à M. Marc Ravalomanana, son adversaire, lui aussi, ancien président du pays.

Les résultats définitifs seront publiés dans neuf jours, à compter de la date de proclamation de la CENI, par la Haute Cour constitutionnelle, plus haute instance juridique du pays.

En 2009, M. Rajoelina avait pris le pouvoir après la chute de M. Ravalomanana, à la suite d’une contestation populaire.

La Suisse partenaire de Madagascar a contribué à hauteur de 71’000 Dollars (70’307 CHF ou  40,8 millions de francs CFA) à scrutin. Ce financement a été versé à un fonds commun SACEM (Soutien au cycle électoral de Madagascar), géré par le PNUD et la CENI.

En outre, le jour du vote, le personnel de l’Ambassade de suisse à Madagascar (y compris l’Ambassadeur Philippe Brandt lui-même) a participé à des missions d’observation de l’Union européenne (UE) et des États-Unis.

IC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici