Diplomatie: Le Président Macky Sall salue la contribution suisse pour le 5e Forum de Dakar sur la paix et la sécurité

Le président Macky Sall du Sénégal lors de l'ouverture du 5e Forum de Dakar. (Photo: http://thieydakar.net).

Le Président Macky Sall du Sénégal a salué lundi 5 novembre, la contribution de la Suisse à l’organisation du 5e Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique dont il présidait l’ouverture, en présence de son homologue de Gambie, M. Adama Barrow.

Une délégation suisse, conduite par son Ambassadeur au Sénégal, Mme Marion Weichelt Krupski participe à ce forum de deux jours, (5 et 6 novembre). M. Stéphane Rey, Chef du Domaine politique de paix et Chef- adjoint de la Division sécurité humaine, au Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), membre de la délégation, présidera la clôture d’une table-ronde sur : « S’investir pour la paix et la cohésion en Afrique : Trois ans de Conversations régionales pour la prévention de l’extrémisme violent».

Cette table-ronde est financée par le DFAE, en collaboration avec le Centre des hautes études de défense et de sécurité du Sénégal (CHEDS) et d’autres  partenaires « des Conversations régionales pour la prévention de l’extrémisme violent ».  Ce sont entre autres, le Bureau des Nations- Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS)  de Dakar, l’Institut International pour la Paix (IPI) de New York, le Centre africain pour l’étude et la recherche sur le terrorisme de l’Union africaine (CAERT) d’Alger.

Depuis 2013, le forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique réunit une fois par an dans la capitale sénégalaise, des Chefs d’Etats, de gouvernements ou leurs représentants africains, ainsi que des experts africains et non africains, en matière de défense et de sécurité. Les représentants d’organisations internationales, de la société civile, entre autres sont aussi conviés à cette grande messe sur la paix et la sécurité en Afrique. Le thème de 5e forum est : « Paix et sécurité en Afrique: enjeux de développement et de stabilité durables». Quelque 600 participants assistent à ses travaux.

Outre la Suisse, les autres partenaires financiers du 5e forum sont : la France, le Qatar, les Emirats Arabes Unis, le Japon la Chine, l’Inde, la Fondation, Konrad Adenauer, et l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine).

COOPERATION NECESSAIRE

Pour le Président Sall, ce  soutien des partenaires aux assises de Dakar est la preuve que la paix et la sécurité en Afrique est au cœur des préoccupations communes de tous les dirigeants, car chaque pays est « une cible potentielle pour les terroristes ». « Nous sommes tous exposés. Plus personnes n’est à l’abri des actes terroristes, et pour ce faire, la coopération entre Etats s’impose comme  « un devoir et un impératif », a encore indiqué le Chef de l’Etat sénégalais, rappelant que la paix, la sécurité et la stabilité sont le socle » du développement.

Il a aussi souligné l’importance de l’éducation, de la formation et de la famille dans la prévention et la lutte contre le terrorisme.

Pour sa part, Mme Florence Parly, ministre française des armées, a réitère l’engagement militaire de la France en Afrique, tout en déploré le manque de soutien convenable aux opérations militaires sahéliennes.

Elle a plaidé pour un multilatéralisme « fort », seul capable d’apporter une « réponse dure et ferme » au terrorisme.

IC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici