Aide humanitaire: La 15e Journée mondiale du 19 Août célébrée dans le deuil

L'hôtel Canal de Bagdad en ruine après l'attentat du 19 Août 2003 (Photo: ONU)

La communauté internationale en deuil, avec le décès samedi 18 Août à Berne, de Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’Onu (1997-2006), a célébré le 19 Août, pour la quinzième année consécutive, la Journée mondiale de l’aide humanitaire (JMAH).

Cette date a été choisie par l’Assemblée générale des Nations -Unies, en référence à l’attentat, le 19 août 2003, l’hôtel Canal, qui abritait le siège local de l’ONU à Bagdad, faisant 22 morts, dont le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, feu Sergio Vieira de Mello.

Pour la communauté internationale, la JMAH est l’occasion de rendre hommage à ceux et celles qui font face au danger et à l’adversité pour aider les autres, et à l’esprit humanitaire qui inspire leurs actions.

Chaque année, le 19 août et les journées qui précèdent sont l’occasion de réunir des citoyens du monde entier, et de mobiliser leur soutien aux personnes qui vivent des crises humanitaires.

Selon le dernier Rapport sur la sécurité des travailleurs humanitaires de Humanitarian Outcomes, 313 travailleurs humanitaires ont été victimes d’attaques majeures en 2017 : 139 d’entre eux ont été tués, 102 blessés et 72 enlevés.

En 2017, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a enregistré 322 attaques en Afghanistan, en République centrafricaine, en RDC (République démocratique du Congo), en Iraq, en  Libye, au Mali, au Nigeria, en Somalie, au Soudan du Sud, au Soudan et en Syrie. Ces attaques ont fait 242 morts et 229 blessés parmi le personnel médical et les patients.

Ibc

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici