Zimbabwe: Soutien suisse au processus électoral en vue du scrutin du 30 juillet 2018

La Suisse soutient le processus démocratique au Zimbabwe, en vue d’élections transparentes, régulières et incontestables dans le 30 juillet prochain.

Depuis l’année dernière, et à la demande des partis politiques et des institutions nationales du pays, la Division sécurité humaine (DSH) du DFAE (Département fédéral des affaires étrangères) apporte un soutien et  une expertise techniques, durant les négociations sur le projet de code de conduite.

La DSH a aussi invité des responsables politiques et la Commission électorale du Zimbabwe à des rencontres avec des experts, des diplomates et des médiateurs à Genève, au printemps 2018. Objectif : inspirer leurs stratégies de prévention de la violence dans le contexte électoral.

Dans la dernière étape du processus électoral, la DSH continuera à appuyer les efforts déployés pour assurer le respect du code de conduite. Elle détachera trois observateurs auprès de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne. Toutes ces actions s’inscrivent dans le cadre du mandat du DFAE, de promotion civile de la paix, des droits de l’homme et de la démocratie, que la Suisse met en œuvre au Zimbabwe depuis 2014.

Le 26 juin dernier, les partis politiques du Zimbabwe se sont engagés à respecter un code de conduite pour les premières élections post- Mugabe. La Suisse a félicité l’ensemble des responsables politiques pour cette contribution-clé à la prévention des violences et aux fraudes. Elle les a exhorté à respecter « pleinement » leurs engagements.

A la demande des partis politiques, le DFAE a prodigué des conseils durant ce processus de négociation et poursuivra son accompagnement en vue de faire connaître le code à un large public, de suivre son application et de résoudre pacifiquement les différends, dans la perspective du scrutin de fin juillet.

IH

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici