Visa : Le Sénégal lève la délivrance aux citoyens suisses

Les citoyens suisses voyageant sur le Sénégal n’ont plus besoin de visa d’entrée dans le pays. Ils sont désormais « exempts de visa  jusqu’à 6 mois de séjour » dans le pays, ont indiqué des services du ministère sénégalais de l’Intérieur.

Pour l’Ambassade du Sénégal à Genève, cette mesure vise à attirer davantage de touristes suisses dans ce pays de côtier de l’Afrique de l’ouest. « Dans le cadre de mesures incitatives pour la promotion de la destination Sénégal, les autorités sénégalaises compétentes ont décidé d’exempter les ressortissants suisses des formalités de visa d’entrée et de court séjour au Sénégal », a souligné l’Ambassade sur son site internet.
Avant le Sénégal, d’autres pays africains, tels que la Namibie, l’Ile Maurice,  le Maroc, l’Afrique du Sud et la Tunisie ont pris des mesures similaires en faveurs des citoyens suisses désireux de venir chez eux en touriste. Ils peuvent séjourner 90 jours sans visas.
La levée de visas d’entrée au Sénégal  pour les suisses avait été annoncée en mars 2017 par le Président Macky Sall, lors d’une visite officielle à Berne. Elle est devenue effective depuis « quelques mois ». Elle suscite beaucoup d’espoir pour les hommes d’affaires, les autorités et les promoteurs touristiques suisses au Sénégal. « Cette réjouissante nouvelle encouragera encore l’intensification des relations historiques privilégiées entre nos deux pays » (la Suisse et le Sénégal), a relevé M. Vincent Subilia, Directeur général-adjoint de la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève. Celle-ci a signé un accord de collaboration avec l’Union des chambres de commerce et d’Industrie du Sénégal, en marge de la visite du Président Sall en Suisse.

PROMOTION TOURISTIQUE

En 2015, 1’006’671 touristes ont été recensés au Sénégal, et en 2016, 1’210’000. Le tourisme est la deuxième ressource économique du Sénégal, pays après la pêche. Sa contribution directe et indirecte au trésor public est estimée à près de 7%, a déclaré, M. Oumar Diop, Coordonnateur de la Cellule d’Etudes et de Planification, au ministère sénégalais du Tourisme. La Suisse est à la 23e place du classement des pays de provenance des touristes. En 2015, 5’670 touristes suisses ont visité le pays contre 9’766 (+72%) en 2016, a ajouté M. Diop.
En matière de tourisme, le Sénégal n’accueille que peu de ressortissants suisses par rapport aux pays d’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Egypte) et d’Afrique de l’Est (Kenya, Tanzanie, Namibie, Afrique du Sud). Le Sénégal est cependant le premier pays francophone de destination touristique en Afrique de l’ouest. Il  est aussi le premier pays touristique de la zone UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine), dont les huit pays ont une monnaie commune : le Franc CFA. Ces huit pays sont : la Côte-d’Ivoire, le Burkina Faso, le Bénin, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Togo et le Sénégal.

HAUSSE

Une dizaine de ressortissants suisses ont investi dans le secteur touristique. Ils sont installés à Dakar, Saint-Louis, au nord, à la Petite-Côte, au sud de Dakar, et en Casamance, au sud.
« La suppression des visas d’entrée est une bonne chose pour les suisses qui pourront maintenant entrer et sortir du Sénégal comme ils veulent et quand ils veulent », a relevé la bernoise Ruth Isenschmid, propriétaire de l’auberge « Keur Diame » à Yoff, banlieue nord-ouest de Dakar. « Depuis quelques années déjà, a-t-elle poursuivi, il n’y avait pas mal d’arrivées suisses ».
La clientèle de l’auberge de Mme Isenschmid est composée, depuis 2007, de suisses alémaniques, d’autrichiens, de turcs, de citoyens d’Europe de l’est, d’Américains, de Tchétchènes, entre autres.
LMR

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici