UNESCO : La Suisse élue au Conseil exécutif de l’Organisation

La Suisse a été élue au Conseil exécutif de l’UNESCO, mercredi 20 novembre 2019, par la Conférence générale de l’organisation, qui tient sa 40e session, du 12 au 27 novembre à Paris.

Le Conseil exécutif de l’UNESCO comprend 58 membres. Il siège deux fois par an pour accompagner la mise en œuvre du programme d’activités décidé par la Conférence générale. Il prépare l’ordre du jour de la Conférence générale suivante, d’adopte des recommandations à l’attention de celle-ci.

La Suisse n’avait pas  siégé au Conseil exécutif de l’UNESCO depuis 2007. Son élection constitue un succès pour sa diplomatie. Elle intervient dans un contexte de réforme de l’UNESCO, et d’examen stratégique de ses programmes pour préparer la période 2022-2029, qui sera dominée par l’intelligence artificielle et la science ouverte.

En faisant son entrée au Conseil exécutif de l’UNESCO, la Suisse vient renforcer sa position pour défendre un multilatéralisme « efficace » et orienté vers l’avenir.

L’UNESCO est la dépositaire des principales conventions culturelles globales, mais également d’autres instruments dans les domaines de la bioéthique et du dopage, ainsi que de la non-discrimination dans l’éducation, de la diversité culturelle,  de la recherche scientifique, et des médias.

Pour la Suisse multiculturelle, pays de recherche et d’innovation, démocratie de tradition humanitaire, avec un système d’éducation de qualité, une participation active à l’UNESCO est d’intérêt. La Suisse a d’ailleurs célébré en 2019 les 70 ans de son adhésion à l’UNESCO et de la création de la Commission suisse pour l’UNESCO.

L’UNESCO est composée de 193 Etats membres. Elle a pour but de promouvoir la paix et le développement durable par la coopération internationale éducative, scientifique, culturelle et médiatique.

HI

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici