Innovation : Le premier Prix Nestlé recherche et développement à l’Université de Saint-Louis

Des étudiants de l'UGB recevant leur Prix des mains des responsables de Nestlé, le 2 décembre 2019 à Saint-Louis.

Un projet de recherche scientifique de trois étudiantes de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, au nord du Sénégal, a reçu lundi 2 décembre, le 1er Prix Nestlé recherche et développement (R&D) Innovation Challenge.

D’un montant de 10’000 CHF (5,9 millions de francs CFA), il récompense le projet « MAFANI » de Melles Mame Niny Senghor, Marie Augustine Aboury Sagna et Fatou Binetou Ba, toutes étudiantes en Master II technologie agro-alimentaire. Ce projet utilise le Typha, une plante envahissante qui pousse au bord des lacs. Le Fleuve Sénégal, qui borde Saint-Louis, et sert de frontière naturelle entre le Sénégal et la Mauritanie, est envahi par cette herbe. Les trois étudiantes ont réussi à l’a utile par la fabrication d’emballages biodégradables. Sa réalisation aura un impacter sur l’environnement, en même qu’elle aidera à la production industrielle des emballages plastiques non dégradables, un fléau pour le pays.

Ce Prix entre dans le cadre du « défi de l’innovation» en recherche et développement (R&D) en Afrique subsaharienne, que Nestlé avait lancé en mai au profit des start-ups et universités africaines, pour aider à la croissance locale durable, en apportant des idées novatrices sur le marché.

Pour  Mme Céline Worth, responsable du programme pour une nutrition accessible chez Nestlé Vevey, « l’innovation doit correspondre à la réalité dans laquelle on vit ».

De son côté, le Dr le Recteur de l’UGB, M. Ousmane Thiaré, s’est félicité du Prix, ajoutant que son établissement peut désormais considérer Nestlé comme « un partenaire ».

ADC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici