Média: Lancement officiel à Dakar du site refletsuisse-afrique.com

Mme Marion Weichelt Krupski pononçant son discours aux côtés du Directeur de la Communication du Sénégal, lors du lancement officiel du site refletsuisse-afrique.com, le 22 octobre 2019

L’Ambassadrice de Suisse au Sénégal, Mme Marion Weichelt Krupski, a salué, mardi 22 octobre à Dakar, le travail  remarquable du journal « Reflets Suisse-Afrique » dans la promotion des relations entre la Suisse et le continent africain.

Elle intervenait lors d’une cérémonie de lancement officiel du site www.refletsuisse-afrique.com,  réalisé avec le soutien du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE).

« Reflets a su mettre en lumière les relations entre la Suisse et l’Afrique (…), exploiter et mettre en avant, la diversité des relations entre la Suisse et la région », a-t-elle souligné, évoquant à ce sujet, des relations diplomatiques, de coopération économique, de coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation, ou encore de la vie des ressortissants en Afrique.

Pour l’Ambassadrice Marion Weichelt Krupski, depuis son lancement en septembre 2000, d’abord sur papier, puis en version électronique et digitale, le journal « Reflets Suisse-Afrique » n’a cessé  de se faire  l’écho des activités et du lien entre la Suisse et l’Afrique. « Ce travail de longue haleine a été soutenu, à partir de 2009 par la Suisse », a-t-elle rappelé, avant de poursuivre : 10 ans de partenariat, avec une amitié sincère, toujours constante et véridique dans les échanges ».

PAYS «OUVERT ET STABLE»

Selon la Représentante de Berne, les 19 ans de chemin parcouru par le Reflets Suisse-afrique montrent « la ténacité et la pugnacité » de son éditeur, et cette « durabilité est le reflet de la force et de l’intérêt que suscite une telle initiative ».

Sur le plan bilatéral, Mme Krupski, a mis en exergue les relations de « longues dates » entre la Suisse et le Sénégal, depuis l’ouverture d’un consulat suisse à Dakar, en 1928. Depuis également les premières années d’indépendance du Sénégal, les rapports avec Berne n’ont cessé de s’intensifier et  se diversifier. « Aujourd’hui, le deux pays entretiennent des relations soutenues et variées, caractérisées par de nombreux intérêts.

Pour sa part, M. Ousseynou Dieng, Directeur de la Communication, qui représentait sa tutelle, s’est réjoui du lancement du site, qui, a-t-il dit, permettra aux africains, particulièrement à ses compatriotes, de mieux connaitre la Suisse. « Au Sénégal, nous ne connaissons qu’une partie de la Suisse, mais nous venons de découvrir », à travers le discours de Mme l’Ambassadrice, qu’il y a beaucoup de choses, a-t-il fait remarquer.

Il a exprimé la disponibilité du gouvernement à accueillir tous les médias qui voudrait s’installer au Sénégal, pays «ouvert et stable».

IC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici