Angola : La représentation commerciale du pays en Suisse ferme ses portes

Siège du ministère des Relations extérieures de l'Angola à Luanda. Photo: angop.ao

L’Angola a décidé de fermer sa représentation commerciale en Suisse, basée à Genève, dans le cadre d’un « processus de réaménagement, de réorganisation, de restructuration et de nouvel alignement » de son réseau diplomatique et consulaire, a annoncé son ministère des Relations extérieures.

Dans un communiqué rapporté le 16 Août par l’Agence de presse angolaise (AGOP), il a précisé que huit autres missions économiques angolaises à l’étranger sont concernées par la mesure. Ce sont celles en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Espagne, des Etats-Unis, en Afrique du Sud, au Portugal et dans les pays de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), Basé à Djakarta, en Indonésie.

Dans le même ordre d’idées, le gouvernement a mis fin aux fonctions de chef administrative et financière, à la représentation commerciale de l’Angola auprès des organes et organismes de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), dont l’Afrique du Sud en est le siège.

Toutes ces mesures d’économie budgétaire ont été prises sur proposition du ministère angolais du Commerce, à l’issue de travaux d’une commission multi-sectorielle, composée des ministères des Relations extérieures, des Finances et du Commerce.

Elles interviennent à un moment où, selon la Banque mondiale, l’Angola subit encore les effets de la baisse des prix et de la production du pétrole. Cette chute a pour conséquences, en 2018, une contraction d’environ 1,5% du Produit intérieur brut (PIB). Le secteur pétrolier représente un tiers du PIB et plus de 90% des exportations du pays.

IC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici