Maroc : Trois suisses dans les prisons en 2018

Etablissement pénitencier au Maroc. Photo: libe.ma

Trois ressortissants suisses ont été recensés dans l’ensemble des prisons du Maroc en 2018, sur un total de 1’046 étrangers de 69 nationalités différentes, détenus pour des délits divers, a rapporté la quotidien Libération de Casablanca, citant un rapport du Parquet général sur la politique pénale au Maroc.

Le DFAE a confirmé à reflets Suisse-Afrique, lundi 8 juillet, que « des ressortissants suisses sont actuellement détenus au Maroc pour des délits divers », sans toutefois  en préciser le nombre. « Pour des raisons de protection des données et de la personne, il ne peut donner d’avantage d’informations ».

Selon le rapport du parquet général marocain, les citoyens étrangers représentaient l’année dernière, un taux de 1,31% de la population carcérale, qui s’élevait à plus de 80’000 prisonniers.

Parmi les étrangers privés de liberté, les citoyens Français arrivaient en tête, avec 131 personnes. Ils étaient  suivis des  Sénégalais (92 cas), et les Guinéens (77). Les Ivoiriens, avec 58 détenus occupaient la 4e place, devant les Espagnols (50), 5e place.

Trois pays comptaient moins d’une demie- centaine de de ressortissants emprisonnés au Maroc. Il s’agissait du Mali (46), du Congo (45), de l’Arabie Saoudite (38), de Djibouti (28) et du Niger (28).

Selon toujours le rapport, le nombre de plaintes déposées par des étrangers auprès des tribunaux marocains s’élevait à 58 de citoyens de 17 pays. Là aussi, il y avait plus de plaintes de ressortissants de la France établis dans le royaume. Soit au total 24 plaintes. En seconde position, il y avait les Espagnols (5).  Les plaintes de trois Saoudiens et de trois Irakiens ont aussi été enregistrées.

HI

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici