Suisse-Afrique: La Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères au Rwanda et en Ethiopie

Drapeaux suisse et ethiopien. Image de ellandar; Photo: www.fr.depositphotos.com

La Secrétaire d’Etat du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), Mme Pascale Baeriswyl, et son homologue de l’Ethiopie, M. Markos Tekle, ont exprimé leur « volonté de conclure rapidement » une convention visant à éviter la double imposition. Ils ont aussi salué l’ouverture, en 2018, d’une liaison aérienne Addis-Abeba – Genève.

Lors de leurs discussions, Mme Pascale Baeriswyl et M. Markos Tekle ont aussi évoqué  la coopération bilatérale, l’économie, la migration, la démocratie et le développement, a souligné le DFAE, dans un communiqué reçu le 11 avril par reflets Suisse-Afrique.

Mme Baeriswyl conduisait à Addis-Abeba, le 8 avril, une délégation suisse composée en partie, de représentants du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). Durant ce séjour, elle a rencontré des représentants et représentantes d’entreprises suisses et de la société civile, ainsi que des responsables de l’Union africaine, au siège de l’organisation dans la capitale éthiopienne.

Depuis la nomination du premier ministre Abiy Ahmed en avril 2018, l’Ethiopie s’est engagée sur la voie de « profondes réformes » et dans une « dynamique » de paix régionale, notamment par la conclusion d’un accord de paix avec l’Erythrée.

L’Ethiopie affiche un taux de croissance économique d’environ 10%, alors que les tensions entre groupes ethniques persistent. Pour la Suisse, ce pays de la Corne de l’Afrique présente un fort potentiel. Les évolutions récentes ouvrent de nombreuses perspectives aux intérêts suisses en Ethiopie et dans la région.

RWANDA

Le séjour suisse  à Addis-Abeba a été marqué par des entretiens de la Secrétaire d’Etat du DFAE avec des responsables de l’Union africaine (UA).

Avant l’Ethiopie, Mme Pascale Baeriswyl avait participé, le 7 avril, aux commémorations du 25e anniversaire du génocide au Rwanda, avec la présidente du Conseil national, Mme Marina Carobbio Guscetti, accompagné d’une délégation parlementaire de 6 membres. Elles ont ainsi témoigné de la solidarité de la Suisse avec le peuple rwandais et les victimes du génocide.

Ibc

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici