Cyclone Idai : 1 million CHF de la Suisse au Programme alimentaire mondial en faveur des victimes

le sinistre au Mozambique après le cyclone Idai. Photo: MSF suise

La Suisse a octroyé 1 million CHF (586,3 millions de francs CFA) au Programme alimentaire mondial (PAM), en réponse à son appel de fonds d’urgence en faveur des victimes du cyclone Idai au Mozambique, au Zimbabwe et en Malawi, la mi-mars dernier.

Selon un bilan provisoire des organisations humanitaires, 1,8 million de  personnes vivant dans ces pays ont été victimes de cette catastrophe naturelle dans les pays d’Afrique australe. Des régions entières ont été dévastées par les inondations provoquées par la tempête. Les victimes ont tout perdu. Le Mozambique, avec plus de 1’000 morts a été le plus durement frappé par le cyclone, qui a eu lieu dans la nuit du 14 au 15 au mars. La ville de Béira, au centre du pays, chef-lieu de la province de Sofala a été ravagée à 90%.

Cette enveloppe financière s’ajoute aux efforts déjà fournis par la Confédération, depuis la catastrophe. Berne a distribué aux sinistrés, des tentes et du matériel de première nécessité.

Pour l’Ambassadeur Manuel Bessler, Délégué à l’aide humanitaire et chef du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA), l’aide humanitaire suisse aux pays d’Afrique australe dévastés par le cyclone Idai  a été « rapide et efficace ». Selon lui,  l’assistance d’urgence du CSA était essentiellement concentrée sur le rétablissement de l’approvisionnement en eau potable au Mozambique. Elle a bénéficié d’un soutien « efficace » sur place, grâce aux ressources et aux instruments déjà disponibles de la coopération internationale de la Suisse, ainsi que des partenaires humanitaires.

M. Bessler intervenait, le 29 mars, lors de la journée annuelle suisse de l’aide humanitaire, à laquelle plus de 1’100 personnalités politiques, économiques, experts, représentants ont participé. La journée avait pour thhème : « L’eau en crise ».

IC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici