Racisme : Un problème social d’actualité, selon une enquête en Suisse

Créditi photo: Radio Canada International

Près de 60 % de la population considère le phénomène du racisme comme un problème social d’actualité, indiquent résultats d’une enquête de l’Office fédéral de la statistique sur le « Vivre ensemble en Suisse ».

Selon cette enquête,  50% de la plupart des cas de discrimination en Suisse se produisent sur les lieux de travail, 25% dans les espaces publics, 19% dans les écoles, 10% dans la recherche du logement, et 7% dans loisirs.

Ces différents résultats ont été publiés jeudi 21 mars par le Conseil fédéral, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le racisme.  Ils confirment ce qui est déjà observé sur le terrain, dans les lieux d’écoute auxquels s’adressent les personnes qui se sentent victimes de racisme et de discrimination raciale.

Il s’agit d’une prise de conscience salutaire, qui démontre qu’un certain nombre de personnes sont conscientes qu’en Suisse comme ailleurs, il s’agit d’un problème auquel il faut porter attention. Une personne interrogée sur quatre estime que c’est aux individus d’en faire davantage dans ce domaine.

« La discrimination raciale n’est donc pas une vue de l’esprit, mais une réalité vécue au quotidien par des personnes qui devraient en être préservées », a souligné le rapport d’enquête. Selon ce document, il revient aux employeurs, publics et privés, de veiller à ce que chacun soit conscient, à l’embauche et au travail, des obligations liées à la non-discrimination.

Il revient aussi aux institutions scolaires de veiller à ce que l’école soit un lieu où on apprend le respect de la différence et où on lutte contre le rejet et le harcèlement de toutes natures.

Pour les auteurs de l’enquête, il revient aux acteurs du marché immobilier de veiller à ce que l’accès au logement ne soit pas bloqué en raison de préjugés raciaux.

Ils en appellent à la responsabilité de toutes et tous pour adopter « une attitude claire » pour le  respect qui est dû à chacun. « La lutte contre le racisme est l’affaire de tous. Le racisme se nourrit souvent du silence et de la peur de dénoncer. A l’inverse, le racisme recule toujours dans une société qui sait défendre le respect et les droits de chacun », a-t-ils souligné.

HI

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici