Construction: Sika inaugure une nouvelle usine au Sénégal

M. Jean de Martres, responsable de Sika Afrique (à gauche) et M. Yatma Ndiaye (droite), représentant le gouvernement du Sénégal coupant le ruban symbolique, à l'inauguration de l'usine de Sika à Dakar, le 26 nov 2018.

Le groupe Sika a inauguré, lundi 26 novembre 2018, à Dakar, une usine de fabrication d’adjuvants au Sénégal, première du genre dans le pays, qui sera complétée par une unité de production de mortiers prochainement.

La multinationale suisse est spécialisée dans la fabrique de produits du bâtiment et elle est leader mondial dans le développement et la production de chimie de spécialité.

Implantée sur une superficie de 8’500 mètres carrés, à une trentaine de kilomètres, dans la nouvelle ville de Diamniadio, sortie nord-est de la capitale sénégalaise, cette nouvelle ville nouvelle unité industrielle de Sika sera renforcée plus tard, par une unité de fabrique de produits pour mortiers. En plus de l’usine, son plateau technique comprend aussi un laboratoire, une zone essaie et de stock. Sa capacité de production est de 20’600 tonnes par an d’adjuvants, de colle, mortier technique, et d’additif en poudre pouvant rendre le bêton imperméable, donc plus résistante à l’humidité à l‘eau.

En avril 2017, Sika avait créé une nouvelle filiale nationale au Sénégal, à la suite de celles du Nigéria, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun. Après la Côte d’Ivoire, le Sénégal est le pays qui connaît la croissance la plus rapide de la région.

Après l’inauguration, M. Ivo Schädler, Directeur de la région EMEA (Europe – Moyen-Orient et Afrique), a salué, dans une déclaration au journal reflets Suisse-Afrique, le « potentiel économique énorme » de l’Afrique qui explique l’implantation du site de Dakar. Sika a commencé son implantation en Afrique par ’Afrique du Sud. Il s’est entamé son développement sur le continent par l’Afrique Nord ( Egypte, Maroc, Tunisie, et Algérie), puis le Nigeria, etc… Le groupe dispose aujourd’hui « d’une forte présence » en Afrique, avec 19 filiales nationales et 20 usines.

L’Afrique représente 5% du chiffre d’affaires annuel du groupe, ce qui « n’est pas mal » et la croissance du continent est « beaucoup plus grande que celle de l’Europe », a-t-il souligné, ajoutant que l’Afrique se développe, elle a besoin des produits Sika pour construire les infrastructures.

La nouvelle usine de Sika à Dakar démarre avec un effectif de 17 emplois permanents. Cette équipe sera renforcée progressivement, selon son Directeur Général, M. Stephan Buehler

Ibc

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici