Kenya : La Suisse approuve « le cadre » pour le retour des biens (culturels) volés, selon la Présidence du pays

Le Président de la Confédération accueilli lundi matin à Nairobi par son homologue du Kenya. Photo: , Manoah Esipisu (Présidence du Kenya)

Au premier jour de la visite officielle de deux jours (9 et 10 juillet) du Président de la Confédération M. Alain Berset, dans le pays, le Kenya a annoncé lundi que la Suisse a approuvé « le cadre » pour le retour de ses biens (culturels) volés.

Dans une déclaration publiée sur Tweeter, Manoah Esipisu, porte-parole de la Présidence du Kenya  a précisé que « la Suisse, le Royaume-Uni et Jersey ont approuvé ce cadre », sans en donner plus de détails.

La visite officielle du Président Alain Berset au Kenya a commencé par des entretiens avec son homologue du Kenya, M. Uhuru Kenyatta, à la Présidence du Kenya,  pays situé en Afrique orientale avec lequel la Suisse entretient de « bonnes relations ».

Selon la présidence du Kenya,  ces relations remontent au cours des cinq dernières décennies, quand la Suisse, premier pays européen, a reconnu son indépendance en 1963.

Des images de la rencontre des président Berset et Kenyetta publiées sur la page Tweeter de la Présidence du Kenya, montrent le chef de l’Etat du kenya accueillant son hôte helvétique, tout sourire, puis,  le présenter à des membres de son Cabinet. Une autre photo montre le Président Berset, assis derrière une table recouverte d’un tissu bleu avec les armoiries du Kenya, un pot de fleur devant, signant un livre d’or, sous les yeux du Chef de l’Etat Kenya, debout à sa droite. Une autre photo montrent les des deux dirigeants, échangeant dans le bureau du Président kenyan.

Dans un communiqué, la présidence du Kenya s’est réjouie de la visite du Président Berset, rappelant qu’au début de cette année, l’ambassade de Suisse locale a inauguré son nouveau bâtiment, prouvant ainsi du « maintien de la confiance et du respect » entre les deux pays.

Durant son séjour qui prendra fin mardi 10 juillet, le président Alain Berset et sa délégation visiteront notamment un camp de réfugiés à Kakuma, dans le comté de Turkana, au nord du Kenya. Ce camp qui héberge 186’000, bénéficie de  l’aide humanitaire suisse.

IC

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici