Sénégal : L’Institut Nestlé renforce les capacités des pédiatres pour mieux prendre en charge les enfants

40 pédiatres du Sénégal ont participé à une session de renforcement de leur capacité en nutrition pédiatrique, organisé conjointement à Dakar, les 14 et 15 mai, par l’Institut Nestlé Nutrition Afrique (INNA), association à but non lucratif et le ministère sénégalais de la Santé et de l’Action Sociale.

Selon un communiqué de Nestlé, la formation a porté sur les connaissances de base en nutrition de l’enfant, l’importance de l’allaitement maternel, les troubles gastro-intestinaux, l’obésité pédiatrique, les besoins nutritionnels du prématuré, ainsi que l’alimentation du nouveau-né en milieu hospitalier. La diversification alimentaire, les carences en micronutriments et la gestion de la malnutrition sévère chez l’enfant ont aussi été abordés lors de la session.

Au Sénégal, le taux de prévalence de la malnutrition est en moyenne de 17%, et la malnutrition chronique touche 15.5% des enfants de 0 à 59 mois, indiquent les statistiques officielles. La Cellule de lutte contre la Malnutrition se fixe comme objectif d’éradiquer la malnutrition chronique d’ici 10 ans.

A ce titre, cette formation de l’INNA a été présentée comme une solution « concrète » susceptible de contribuer, de manière « significative »,  à la lutte contre la malnutrition au Sénégal. Elle est l’une des activités « phares » du partenariat entre les deux parties. Elle entre dans le cadre du Cours africain de nutrition pédiatrique (CANUP) de l’INNA, qui est un programme de formation médicale continue pour développer les connaissances des professionnels de la santé dans le domaine de la nutrition des enfants de 0-5 ans.

Le CANUP est composé de modules du Programme Post-Universitaire de Nutrition Pédiatrique de l’École de Médecine de l’Université de Boston, aux Etats-Unis. Il a été spécialement adapté au contexte médical de l’Afrique sub-saharienne.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici